Vous n'êtes actuellement pas connecté
Créer un compte Me connecter

Nos produits

Traitement Homéopathique contre le mal des transports

Le mal de transports, en voiture, bateau, train ou avion est une pathologie bénigne mais fréquente et désagréable, qui touche particulièrement les enfants.

 Il se traduit par les symptômes suivants:

- mal au coeur

- pâleur

- sueurs

- maux de tête

- vertiges

- nausées ou vomissements.

Il provient d'un dysfonctionnement entre la vue et l'audition, lié aux mouvements.

Mal des transport - Nausée - Homéopahie - Huile essentielle 

Quelques conseils préalables pour diminuer le mal de transport

Fixez votre vue sur un objet ou sur un paysage stable, en général l'horizon.

Evitez de lire ou de jouer.

Evitez au maximum les mouvements.

Mettez-vous au centre de l'avion ou du bateau.

Favorisez l'air extérieur, en ouvrant la fenêtre ou en allant sur le pont du bateau.

Détendez-vous, écoutez de la musique,

Evitez, avant le départ, la prise d'alcool ou de repas chargé, mais ne partez pas l'estomac vide.

 

Attention : La plupart des remèdes allopathiques (Mercalm, Nautamine...) contiennent un antihistaminique qui peuvent entraîner des effets secondaires comme la somnolence.

Il existe par ailleurs des moyens naturels et efficaces.

 

Les remèdes homéopathiques pour le mal des transports

Que ce soit, le mal de mer ou le mal des transport en voiture ou en avion, l'homéopathie permet de soulager les symptômes, voir de les prévenir.

Les remèdes homéopathiques spécifiques du mal des transports

Le choix du remède est fonction des symptômes.

 

Cocculus indicus : C'est le remède homéopathique du mal des transport avec migraines, nausées, vertiges, sensation de tête vide devant être soutenue, aggravation par le plein air.

La posologie du mal des transport est de 5 granules de Cocculus 9CH avant le départ, à renouveler si besoin.

 

Petroleum : C'est le remède homéopathique du mal des transport avec nausées améliorées en fermant les yeux, en mangeant et à la chaleur. Elles sont aggravées par les odeurs d'hydrocarbures.

La posologie du mal des transport est de 5 granules de Petroleum CH avant le départ, à renouveler si besoin.

 

Tabacum : C'est le remède homéopathique du mal des transport avec nausées, pâleur, sueurs froides et individu prostré. Le malaise est amélioré par le plein air, aggravé par le moindre mouvement et en ouvrant les yeux.

La posologie du mal des transport est de 5 granules de Tabacum 9 CH avant le départ, à renouveler si besoin.

 

Borax : C'est le remède homéopathique du mal de mer causé par le tangage, avec nausées brusques, aggravé par le mouvement d'avant en arrière, particulièrement utilisé en cas de mal de mer.

La posologie du mal des transport est de 5 granules de Borax 9 CH avant le départ, à renouveler si besoin.

 

Les formules composées

Très pratiques, ces complexes homéopathiques pour mal des transport peuvent être utilisés par tout le monde et traitent un large éventail de symptômes.

 

Cocculine en comprimé ou doses : C'est un complexe à base de Cocculus, Tabacum, Petroleum et Nux vomica, remède homéopathique des nausées améliorées par le vomissement.

La posologie du traitement du mal des transport est de 2 comprimés ou 1 dose à prendre la veille, le matin et toutes les heures pendant le voyage.

 

Les Huiles Essentielles contre le mal des transports

Puissantes et rapides d'action, les huiles essentielles apaisent rapidement le mal des transport. Elles sont à choisir en fonction de l'âge.

 

L'huile essentielle de Menthe poivrée : Anti-nauséeuse et antispasmodique, c'est la plus efficace pour soigner le mal de transport chez l'adulte.

Elle est déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans, les femmes enceintes et qui allaitent.

L'huile essentielles de Menthe poivrée peut être diffusée dans la voiture, respirée sur un mouchoir, ou absorbée par voir orale, sur de la mie de pain, dans un cuillère de miel ou sur un comprimé neutre. La posologie est de 1 goutte avant le départ à renouveler maximum 2 fois dans la journée.

 

L'huile essentielle de Citron jaune : Apaise le mal des transport des enfants à partir de 3 ans, les femmes enceintes de moins de 3 mois ou qui allaitent.

Elle peut être diffusée dans la voiture, respirée sur un mouchoir, ou absorbée par voir orale, sur de la mie de pain, dans un cuillère de miel ou sur un comprimé neutre. La posologie du mal des transport est de 1 à 2 gouttes avant le départ puis à la demande, sur un support neutre.

 

L'huile essentielle de Gingembre : Soigne le mal des transport de ceux qui n'aiment ni le Citron, ni la Menthe.

Elle peux être prise à partir de 7 ans, mais est déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes. La posologie du mal des transport est de 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de Gingembre avant le départ puis à la demande, sur un support neutre.

 

Les bracelets d'acupression pour le mal des transport

Ils sont à mettre autour de chaque poignet, durant tout le voyage. Ils exercent une pression légère sur un point d'acupuncture situé au niveau des poignets. Sans effets secondaires, ils peuvent être utilisés chez les petits enfants et chez les femmes enceintes. Ils agissent en prévention et en curatif et soulagent en quelques minutes.

 

Les Poux

Halte à l'invasion!
En savoir plus

Thymuline et Influenzinum

L'homéopathie à votre rescousse contre la grippe!
En savoir plus

Votre Pharmacie fabrique !

En savoir plus